[:fr]C’est en 1970 que Thierry Cagniard entre chez SIARE, l’​entreprise fondée par sa mère Marie Cagniard Yeramian. ​Les ​années 70 sont l’âge d’or de la hifi. L’ordinateur personnel, le téléphone mobile et le multimédia n’existent pas et l’audio occupe, juste derrière les achats de télévision, la place de n°1 dans les achats domestiques d’électronique grand […]

[:fr]C’est en 1970 que Thierry Cagniard entre chez SIARE, l’​entreprise fondée par sa mère Marie Cagniard Yeramian.

​Les ​années 70 sont l’âge d’or de la hifi. L’ordinateur personnel, le téléphone mobile et le multimédia n’existent pas et l’audio occupe, juste derrière les achats de télévision, la place de n°1 dans les achats domestiques d’électronique grand public.

 

 

Les haut-parleurs Siare bénéficient depuis la fin des années 50 d’une​ solide réputation, à l’égal de celle de la société Audax, qui est encore leader à cette époque. Siare devient ainsi peu à peu le fournisseur privilégié de groupes​ importants comme Thomson, ITT, Telefunken ou Nokia puis, dans le domaine automobile, auprès de Peugeot Citroën ou Renault.

A partir de la fin des années 60, Marie Cagniard Yeramian décide de réorienter le développement de la société Siare vers l’enceinte acoustique de haute fidélité, en développant tout d’abord une gamme de haut-parleurs dédiés, faisant appel au savoir-faire de Michel Visan qui avait fait ses premières armes au début des années 60 chez un ex concurrent, la société Vega.

 

 

Thierry, qui s’intéresse vivement au potentiel de développement de la société Siare en direction du grand public, celle-ci étant jusqu’alors quasi exclusivement orientée vers le BtoB, choisit de se focaliser, avec l’aide de Michel Visan, vers le secteur des enceintes acoustiques qui était dominé principalement par quelques marques prestigieuses et déjà bien établies comme JBL, Cabasse, Kef ou autres Elipson.

Ce développement se fera en parallèle avec la mise au point et la fabrication de haut parleurs haute fidélité destinés aux fabricants d’enceintes acoustiques, dont elle choisit de devenir à la fois fournisseur et concurrente. Position inconfortable mais que l’on retrouve pourtant fréquemment de nos jours dans le domaine des smartphones par exemple.

 

 

Cette nouvelle orientation sera fondatrice du développement de l’entreprise et de son chiffre d’affaires (+ 30% en moyenne pendant près de dix ans).

​A son initiative, SIARE développera ​de nombreux produits innovants qui connaitront un succès croissant auprès du grand public. En s’appuyant sur sa technique ainsi que sur un vrai savoir faire industriel, Siare va bousculer le marché élitiste de la haute fidélité d’alors avec des produits étonnants techniquement : la PX 20, dotée d’un radiateur passif lui procurant un excellent rendement dans les fréquences graves compte tenu de son prix (moins de 300 francs). La 2015, première enceinte 2 voies à moins de 120 francs. La DL 200, disposant d’un rendement acoustique et d’une tenue en puissance exceptionnels….Enfin plusieurs réalisations haut de gamme, dont certaines marquent encore les esprits de nos jours comme la Delta M4, prototype de salon à géométrie variable, les Delta 200 et 400 ainsi que la Galaxy.

 

 

Cette enceinte, équipée d’un Tweeter à ogive innovant, le TWZ (qui est encore fabriqué dans les ateliers de Davis par la même opératrice qu’à l’époque Siare), d’un medium de 19 cm et d’un haut parleur de basses exceptionnel, le 31TE. La Galaxy reste une enceinte de référence pour les audiophiles dont de nombreux passionnés s’échangent encore aujourd’hui ​les plans pour la re-fabriquer.

Thierry ​transmet sa passion à ses enfants Guillaume et Timothée Cagniard dès leur plus jeune âge. C’est lui qui initie Timothee ​au ​savoir faire technique familial. Il participe dès 2008 au développement technique de La Boite concept dont Timothée est le dirigeant.

C’est ensemble que Thierry et Timothée développeront un brevet fondateur, le Wide Sound® qui procure aux produits La Boite Concept la possibilité d’offrir dans différentes situations d’écoutes et grâce aux réflexions sonores arrières, une image stéréophonique à la fois large et immersive.

A nouveau, en 2016 ils s’associent pour développer ​un projet innovant qui permettra de concilier dans un format très compact la possibilité d’une puissance admissible importante avec un faible taux de distorsion. Ce projet inédit, qui puise aussi ses fondamentaux dans le savoir-faire familial, sera dévoilé en 2018.[:]